Neuropsychologie & neurologie du comportement

Pas pseudo du tout !

Les dépressifs consultent souvent à propos de leur mémoire et de leur concentration : plainte subjective, symptômes neurocognitifs mineurs ou majeurs, tout est possible ! Mais là où cela se complique, c‘est que certaines situations neurologiques – certaines plus que d’autres – associent aux troubles neurocognitifs mineurs ou majeurs des plaintes anxieuses ou dépressives. Pseudo-démence, pseudo-dépression, pas pseudo du tout ! Rendez-vous aux Rencontres de Neurologies pour mieux définir les liens et conflits d’intérêt de ces symptômes avant d’avoir le privilège d’écouter le Dr Jean-Michel Dorey, psychiatre spécialisé en psychogériatrie, nous rappeler les règles de maniement des psychotropes chez nos patients âgés !

 

Coordinateur : Dr Catherine Thomas-Antérion (Lyon)

Lundi 16 décembre • 09h00-12h00 • Salle 1