Les biothérapies pour la neurologie

Devenez incollable !

Vous suivez un patient atteint d’une sclérose en plaques et traité par un anti-CD20.
Ce dernier va être prochainement changé pour un biosimilaire. Quelles mesures prenez-vous ?

1/ Vous l’informez et lui demandez son avis. En cas de refus, le biosimilaire ne pourra être prescrit.
2/ Vous mentionnez dans le dossier le changement de traitement, mais sa prescription ne pourra pas être remise en question, car il s’agit d’une politique de santé publique.

Pour avoir la réponse, rendez-vous le mercredi 18 décembre aux Rencontres de Neurologies. L’occasion de vous mettre à jour sur les bonnes pratiques concernant l’utilisation des biothérapies en neurologie !

 

Coordinateur : Dr Christine Lebrun-Frénay (Nice)

Mercredi 18 décembre • 14h00-17h45 • Salle 3