Nouvelles molécules, nouvelles cibles thérapeutiques

Céphalées et Migraines

La première partie de session portera sur les nouveaux horizons dans le traitement de la crise migraineuse. Nous pensions les gépans, antagonistes des récepteurs du CGRP, morts et enterrés du fait d’une possible hépatotoxicité. En réalité, la saga n’est pas finie, et de nouvelles molécules sont en cours d’évaluation.

Et si on agissait sur les neurones trigéminés ? C’est le pari fait avec les ditans, et notamment le lasmiditan qui est un agoniste 5-HT1F sans action vasculaire.

En seconde partie de matinée, nous aborderons les perspectives en ce qui concerne le traitement de fond de la migraine. Rien ou si peu pendant des années… puis soudain l’explosion ! De nouvelles cibles thérapeutiques, récemment identifiées, seront décrites au cours de la session. Quant aux essais cliniques de phase III sur les différents anticorps monoclonaux anti-CGRP, ils sont terminés ou en voie de se terminer. L’un d’entre eux vient même d’obtenir une autorisation de commercialisation par l’EMA. Ces traitements devraient changer la vie des migraineux sévères… et la nôtre !

 

Coordinateur : Christian Lucas

Mardi 18 décembre – 9h30-12h00 • Salle 2