Sclérose en plaques

Les formes progressives primaires et secondaires de SEP à la naissance d’une ère thérapeutique

Sélectionner les patients à traiter en priorité

Les 10 dernières années ont changé radicalement les critères diagnostiques de la sclérose en plaques, notamment pour le diagnostic précoce et la différenciation entre formes actives et non actives.
Parallèlement, les premiers essais thérapeutiques positifs sur les formes progressives sont apparus dans les 3 dernières années.
Ces deux transformations rendent fondamentales la sélection des patients qu’il faut traiter en priorité.

Formes progressives : quels patients traiter ?

Cette session aura donc pour objectif de rappeler les nouveautés concernant les classifications et critères diagnostiques de SEP puis d’aborder avec une partie interactive la stratégie thérapeutique des formes progressives.

Programme de l’atelier

Coordination : Jérôme de Sèze (Strasbourg)

Mercredi 20 décembre
9h30-12h
Salle 3

Titre : Les formes progressives primaires et secondaires de SEP à la naissance d’une ère thérapeutique

9h30-10h00
Critères diagnostiques : en quoi changent-ils la vision de cette pathologie ?
Jérôme de Sèze (Strasbourg)

10h00-10h30
Apport de l’IRM dans le diagnostic positif et le diagnostic différentiel
Jérôme Hodel (Créteil)

10h30-11h // PAUSE

11h00-11h30
Traitement des formes progressives
Élisabeth Maillard (Paris)

11h30-12h00
Quel patient je traite ? (Quiz)